Encadrement

Nāga

Suspendre le temps
La « Lumière – Écrire »
Interprétation.

Un clair – obscur
Intemporel noir et blanc
Contraste de vie.

Je le regarde
Sentir son atmosphère
L’autre se fige.

Encadrer l’instant
Une envie de plonger
Attraction des corps.

Mélange des chairs
Simplement, sans se fondre
Un même souffle.

Bulles de coton
Légèreté de l’être
S’ouvrir au monde.

Nāga

FLEUR

Cette fleur porte son nom 

jusqu’au cœur de son étrangeté 

de son ardente simplicité 

Sa couronne de lueurs flotte 

dans les heures trop grandes 

mais elle atteste ce temps unique 

et sait frôler 

de sa tige divisée comme une main 

la nuit ignorée qui double nos jours 

Pierre Lecœur

Mardi 19 janvier 2021

Comme sur une page blanche
je suis ces empreintes
de lapin
de biche
de loup
de chiens…

Comme sur une feuille
Je suis mes pas
je marche
en arrière

En avant
je chausse
mes skis
et dans la forêt
je suis ces empreintes.

Je n’ai pas de fusil
Je n’ai pas de fusil
Oh oui
Oh non

Dans le champ qui descend
la biche a laissé
quelques gouttes
de sang

Oh non Oh non

Je suis ces empreintes
Et je pleure
puisqu’elle meurt
oh oui !

Vincent Lecœur

Jamais nous n’aurions dû nous revoir

Jamais nous n’aurions dû nous revoir, cette première
rencontre avait été « mémorable ». Nous nous étions
laissés emporter par nos rêves d’amour au long
cours. Marins d’eau douce, nous n’avions pas vu se
lever le vent, la tempête en mer. Alors quand nous
nous sommes retrouvés, subsistait toujours l’ombre
de ces gouffres profonds creusés par les vagues qui
risquaient de nous engloutir et pourtant : une
étincelle a jailli des braises encore ardentes.

Marie-Amélie Rigal