Patrik Lacroix – Poème

Avec un cœur de sable
On apprend à vivre de boue
Quand les larmes de son âme
Glisse en bruine de ses joues

À travers la rétine des brumes
Des tempêtes de peine s’abîment
Dans une pelletée de dune
Où l’on trouve les vers qui s’animent

Les plages sans vagues
Ne sont que déserts purs
La tristesse aux grains zigzag
Rage contre les murs mures

Le silence bruyant des durables
Au cœur de sable jaloux
Les tempêtes de peine coupable
De tristesse à grands coups

Avec un cœur de sable
On apprend à vivre de boue
Quand les larmes de son âme
Irriguent les garde-choux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.