Nāga


Part de nuit

Au seuil du purgatoire
Je ne saurais voir
Les restes de moi, sur le fil
En mouvements immobiles

Par un silence éloquent
J’enflamme l’esprit
Les symboles et les signifiants
Meurtri

Tel une murmuration à l’unisson
Défiant les affres du temps
Mon dernier souffle, face au néant
Un appel à la rédemption

Je suis l’étrange reflet
D’une passeuse de passage
Laissant à jamais
Un puzzle en ouvrage

Nãga

L’Incarnée

Entrelacs de froideur et de sensibilité
Regard emprunt, lèvres nues
Elle est l’enragée et l’apeurée

Celle qui est honorée et dépréciée
Épouse, mère et fille
Elle est la cabrée et la soumise

Accusée de tous les mots
Entre force et retenue, mains crispées
Elle écrit sur sa peau, sa multiplicité

Je suis une femme

Et si j’étais rivière, je me donnerais la vie
De la turpitude des fonds, je me gorgerais de cris
Moi, née du silence

Vent, je déploierais mes ailes, ombellifères
Draperais mon corps d’une brise légère
Moi, l’âme frileuse

Feu, je danserais au rythme de ma sauvagerie
Une invitation sur terre en poésie
Moi, l’Incarnée

Nāga


A écouter en découvrant SATELLITE, le travail de Nāga ci-dessous…

Dialogue

Entre ciel et terre
Frappe aux portes de l’empire
Le chant de ton âme

Oracle divin
Laisse mourir, laisse vivre
Recueille tes os

L’épreuve des ombres
Initiation au voyage
Des mondes invisibles

Gonfle sous l’orage
Femme en crue aux yeux de feu
Viens puisque je pars

Plonge vagabonde !
Vers l’intérieur nourricier
Une voie de passage

Larme créatrice
Arrose chaires assoiffées
Panse tes blessures

Esprit et matière
Insufflent amour et vie
Ta métamorphose

Psyché, papillon
Éveil d’une femme sauvage
De retour chez toi

Nāga

Regarder, lire puis imaginer en écoutant ce morceau “Fundamental Values” de Nils Frahm :


Perspectives

Des lignes de fuite
Histoire de converser
Sur la convergence.

L’oeil dans l’objectif
Origines, trajectoires
Individuelles.

Parts de l’écosphère
Perspectives cavalières
Tour des horizons.

Se rejoindre sur
Le fil des imaginaires
Balance des idées.

Poser une intention
De nos communs au commun
Une germination.

Nāga

Encadrement

Suspendre le temps
La « Lumière – Écrire »
Interprétation.

Un clair – obscur
Intemporel noir et blanc
Contraste de vie.

Je le regarde
Sentir son atmosphère
L’autre se fige.

Encadrer l’instant
Une envie de plonger
Attraction des corps.

Mélange des chairs
Simplement, sans se fondre
Un même souffle.

Bulles de coton
Légèreté de l’être
S’ouvrir au monde.

Nāga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.